CIRCUIT ET VISITE DE JÉRICHO
AVEC GUIDE FRANCOPHONE

Jéricho, la plus vieille ville du monde

Jericho est célèbre pour être la plus vieille ville du monde, près de 9 000 ans avant J.-C. à nos jours : Jéricho, c'est un havre de paix en plein désert, elle est la ville la plus basse de monde à moins de 250 mètres en dessous du niveau de la mer, dans la vallée du Jourdain. Jericho, depuis 1993, se trouve en zone A qui fait partie du territoire Palestinien. Appelée aussi « la ville des palmiers », grâce à ses sols fertiles et riches en eau, très particulier dans cette zone géographique aride.

D’après la Bible (ancien testament), il est rappelé que Jéricho fut la première ville de Terre Sainte qui tomba aux mains des Israélites sous les ordres du successeur de Moïse, Josué, dès leur entrée en Terre Promise en -1200 avant notre ère.
La ville aurait été conquise par Josué et les Israélites après l’établissement d’une stratégie militaire hors du commun et d'un mystérieux rituel.

D’après le récit de la Bible, Josué envoya deux espions qui ils se rendirent chez Rachat, une prostituée. Celle-ci leur offrit le gîte et le couvert, en échange ils lui promettent de ne pas la toucher ni elle, ni sa famille lors du siège de la ville.
Les espions, après avoir appris les tenants et aboutissant des talons d’Achille de la ville grâce à Rachab, retournèrent vers Josué et se préparèrent à l’attaque.
Il est rappelé que les ramparts de Jericho étaient infranchissablent, Josué ordonna de faire le tour de la cité trois fois tout en sonnant de la trompette et un signe descendit du ciel, lors du troisième tour : les muraille de Jericho cédèrent et la ville fut prise par Josué.
La multitude de sites archéologiques à Jéricho démontre de l'empreinte de la religion sur cette ville et du travail des habitants qui se sont succédés et qui ont rendu, à travers leur patrimoine, un hommage à leur Dieu ou divinités.

Visiter le mont de la tentation, un incontournable de Jéricho

Le Monastère de la Quarantaine

Le monastère de la Quarantaine est un monastère grec orthodoxe érigé sur plus de 350m de haut.

Il raconte dans le nouveau testament le récit de la Tentation de Jésus par le diable pendant 40 jours et 40 nuit dans le désert.
Bâti au courant du XIIè siècle, il fut rénové au XIXème siècle.

Nous nous trouverons au beau milieu du désert de Judée, il est possible d’y  accéder facilement grâce à un téléphérique.

Depuis la montagne nous pouvons contempler la splendide vallée du Jourdain, la mer Morte, les montagnes de Jordanie et aussi, par temps clair, il est possible d’apercevoir la ville d’Amman, Capitale du royaume Hachémite.

Être accompagné d'un guide touristique vous permettra de vous replonger dans les méandres et le vécu à travers l'atmosphère de ce lieu hautement symbolique.

Le Palais d'Hisham

Site archéologique appelé « Le Palais d'Hisham

Près du bas de la forteresse, se situe un site archéologique appelé « Le Palais d'Hisham.
Il est construit en trois parties, la première est le palais, remplie d'endroits réservés à l'agriculture.
Les fouilles archéologiques ont été réalisées par des archéologues américains  du nom de Hamilton et Baramki vers la fin du XXe siècle.
Leur travail a permis de mettre en lumière de somptueuses statues et présente la vie sous la première dynastie musulmane plus communément appelée la dynastie des Omeyyades.
Le nom de ce Palais porte le nom d’ Hisham Abd El'Malik, il a été bâti en an 743 de notre ère.
L’histoire tristement célèbre de ce palais est connue car seulement 4 années après sa construction, le palais fut détruit par un séisme.
Jericho se situe sur la faille Syrio-Africaine, et tous les siècles un grand séisme s’abat dans les environs de la vallée du Jourdain.
Des recherches archéologiques qui nous ont permis de mettre à jour de magnifiques mosaïques du Palais d'Hisham, qui témoignent de l'Art Musulman au VIIIè siècle.
Ce qui est frappant c’est de voir des effigies d’animaux et de personnages, totalement prohibées d’après l’islam .
Les historiens ont donné une théorie : d’après eux, au début de l'islam, la religion n'était pas encore très bien constitutionnalisée et les rites et coutumes ancestraux résident encore.
Parmi ces mosaïques, on peut apercevoir un arbre magnifique avec des branches remplies de fruits. À sa gauche, un lion qui tente de dévorer un cerf. A droite, on aperçoit un paysage calme avec deux cerfs.
C'est cette mosaïque dans son ensemble qui est appelée « l'Arbre de la Vie ».
Quelques vestiges du palais d’Hisham se trouvent aujourd'hui au musée d'Israël à Jérusalem.

GALERIE D'IMAGES JERICHO